Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Sophrologie en entreprise

Que dit la science de la pratique de la sophrologie ?

Des études neuroscientifiques récentes et de plus en plus nombreuses comme celles parues dans « journal of neurophysiology »  ou « les échos » ont démontré que les techniques de respiration et de visualisation comme celles employées en sophrologie activent des zones du cerveau liées aux émotions, à la conscience corporelle, à l’attention. L’activation de ces régions va donc permettre de les renforcer, ce qui contribue à développer les potentiels de chacun. Ces techniques permettent tout particulièrement de développer le cortex préfrontal, cette région du cerveau joue un rôle majeur dans les fonctions exécutives qui permettent d’agir et d’atteindre nos objectifs. Elles sont primordiales en entreprise mais aussi dans la vie quotidienne des salariés, on en dénombre trois.

  • La mémoire de travail, une fonction exécutive utilisée pour planifier nos tâches, atteindre un objectif, mettre en place de nouvelles stratégies.
  • Le contrôle inhibiteur, cette fonction exécutive permet de trier les informations pertinentes, résister aux distractions et rester concentré. Elle permet aussi d’inhiber les informations non pertinentes à la réalisation d’une tâche.
  • La flexibilité cognitive, peut-être la plus importante, pour prendre en compte ses erreurs et réajuster ses actions, s’adapter aux situations nouvelles. Mais aussi mieux comprendre et accepter les autres et leurs points de vue, la capacité à tenir compte de l’information-retour pour ajuster ses réponses.

Pourquoi proposer la sophrologie en entreprise?

Parce que ces études validées, entre autres, par le Docteur Lazar de l’université de Harvard aux États-Unis font état de nombreuses publications en faveur des disciplines comme la sophrologie depuis 2005. Elles ont démontré la réduction des peurs, de l’anxiété, du stress, des dépressions, de la douleur chronique. Mais aussi l’amélioration de la mémoire de travail, des cognitions, de l’état psychologique, du fonctionnement du cerveau, du vieillissement des cellules. Ces publications sont consultables sur le site internet de l’université de Harvard.

Ces études nous démontrent que, du fait de son impact sur le cerveau, la sophrologie, comme la méditation, le yoga ou la relaxation a donc des effets bénéfiques sur la santé en général. Et sur la santé mentale en particulier! A ce titre, sa pratique en entreprise peut être inscrite au DUERP (Document Unique d’Évaluation des Risque Professionnels) en sa qualité de prévention des RPS (Risques Psycho Sociaux).

Mes connaissances en entreprise au service du bien-être

La pratique régulière de la sophrologie apporte des bienfaits dans la vie privée et professionnelle de ceux qui la reçoivent, notamment en ce qui concerne la réduction des effets du stress. Le stress est un domaine que j’ai particulièrement étudié (DU Stress obtenu à l’université de Paris V – René Descartes en juin 2013), et j’ai pu constater les résultats très positifs de la pratique de la sophrologie dans la gestion du stress.

Moi-même issue du monde de l’entreprise puisque j’ai travaillé pour deux grands groupes (Disneyland Paris, puis Air France), je connais bien les contraintes et les difficultés qu’on y rencontre, en tant qu’employé, ou en tant que manager ou dirigeant. L’une des difficultés majeures dans les grandes entreprises est de parvenir à trouver l’équilibre entre les contraintes de budget, de productivité, de résultat et le bien-être des salariés.

Une vision partagée du bien-être en entreprise

Cette problématique est difficile à résoudre car chacun possède sa vision des choses qui lui est propre. Chacun détient sa vérité, issue de son expérience professionnelle, de son vécu personnel, de son tempérament. Il en résulte qu’accepter les divergences d’opinions et donc, de décisions, est difficile, car chacun est sincèrement convaincu que « sa » vérité a valeur universelle.

De plus, dans le milieu professionnel, chacun connait les contraintes de son métier, mais pas celles des autres (au sein des autres services, de la hiérarchie, de la sous-traitance, …). La sophrologie permet, entre autres, d’accéder à une vision du monde plus optimiste. Elle favorise la conscience partagée de la situation. Elle peut finalement réconcilier des mondes que tout oppose puisqu’elle propose de voir les choses « telles qu’elles sont ». C’est-à-dire avec un regard phénoménologique, en étant conscient que la vérité que nous voyons est la nôtre, en acceptant aussi celle de l’Autre qui est souvent très différente.

Alliée à mes compétences en matière de gestion d’équipe, de formation dans le domaine du facteur humain, la sophrologie m’a permis de ressentir en moi toutes ces théories que je connaissais, comme cette vision partagée qui semble parfois être issue du monde des Bisounours! C’est cet équilibre que je propose de viser en entreprise : le bien-être des salariés comme moteur pour le développement de l’entreprise.

Qu’est-ce que la sophrologie, en quoi peut-elle être utile en entreprise?

Le terme sophrologie a été créé en 1960 par le Pr Caycedo, médecin neuropsychiatre pour désigner une école scientifique qui étudie la conscience.

La sophrologie est donc une méthode qui regroupe des exercices de respiration, de détente musculaire, de mouvements corporels et de visualisation permettant de mobiliser le corps et l’esprit en vue de renforcer ses capacités, développer ses potentiels et ses valeurs. C’est un moyen de vivre en accord avec soi-même tout en intégrant les éléments extérieurs à soi, on y développe donc, entre autres, le lâcher-prise, la confiance en soi, la détente, on se libère des émotions négatives, on apprend à mieux se connaître pour se positionner d’une manière différente face aux difficultés de la vie privée ou professionnelle.

Ce qui répond déjà à bien des enjeux de l’entreprise : prise de parole en public, réunions, conflits au sein de l’équipe, amélioration de la performance individuelle et collective, place au sein de l’organisation, changements organisationnels, stress, …

Quels sont les bienfaits de la sophrologie pour les salariés?

  • Favoriser le lâcher-prise.
  • Améliorer la confiance en soi et l’estime de soi.
  • Gérer et réduire le stress.
  • Soulager les douleurs (TMS : Troubles Musculo Squelettiques).
  • Améliorer la concentration.
  • Améliorer la qualité de sommeil.
  • Favoriser l’autonomie et la prise de décision.

Quels intérêts pour les entreprises ?

  • Prévention des Risques Psycho Sociaux (RPS).
  • Amélioration de l’image de l’entreprise.
  • Amélioration du climat social.
  • Fidélisation du personnel.
  • Amélioration de l’efficacité et de la productivité.
  • Bien-être au travail favorisant la motivation et l’envie des salariés.

Comment se passe un atelier de sophrologie en entreprise ?

Tous les ateliers sont précédés d’un temps d’échange avec les personnes qui viennent le suivre, pendant ce temps d’échange, une courte présentation de la sophrologie est proposée, la raison d’être de l’atelier choisi, ses objectifs, et une présentation de la ou des techniques abordées.

Il est proposé aux participants d’enregistrer la séance (avec leur téléphone, par exemple), ce qui permet de refaire cette séance régulièrement, la pratique permettant l’efficacité de la méthode, mais aussi de favoriser l’autonomie des personnes qui « prennent en main » leur bien-être. Ensuite, vient le « temps technique » où nous pratiquons un ou plusieurs exercices (exercices respiratoires, lecture du corps, relaxation, relaxation dynamique, techniques spécifiques, …).

En entreprise, les ateliers revêtent différents formats :

  • Atelier-découverte pour faire connaître la sophrologie à vos collaborateurs, d’une durée de 1h30 à 2h selon le nombre d’inscrits et leur participation, questions.

Exemple d’atelier à l’occasion de la semaine de la qualité de vie au travail :

  • Atelier mensuel ou bi-mensuel de 8 à 10 séances pour répondre à une problématique particulière (gestion du stress, conduite du changement, conflits dans l’équipe, … En fonction des besoins de l’entreprise). Chaque séance dure entre 1h et 1h30 selon le nombre de participants.

  • Ateliers-formation d’une journée ou d’une demi-journée autour d’un thème défini ensemble. Les participants bénéficient d’apports théoriques et de plusieurs techniques de sophrologie au cours de la journée.

La sophrologie en entreprise: seule réponse au mal-être?

Le monde du travail vit une période troublée. La place prépondérante des écrans. La baisse de disponibilité dans un monde qui va de plus en plus vite. La recherche d’un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle. Le besoin de sens et de reconnaissance au travail. Les nouvelles organisations. L’augmentation de coûts. La fuite des salariés de certains secteurs aujourd’hui en tension. Tous ces éléments engendrent stress, fatigue, baisse de concentration, gestion difficile des émotions. Cette situation a été exacerbée par la situation sanitaire, puis, la guerre en Ukraine, qui ont fortement impacté les organisations de travail, les habitudes, et les budgets. La sophrologie peut apporter des réponses concrètes à ces nombreuses problématiques rencontrées en entreprise.

Les peurs, angoisses, stress, douleurs et autres difficultés des salariés trouvent parfois leur origine dans leur environnement de travail, sans même que l’entreprise n’en n’ait conscience! Il arrive même parfois que le facteur de stress porte un nom et un prénom !

En associant l’équipe dirigeante au bien-être des salariés, le rôle du sophrologue en entreprise est aussi d’aider à comprendre que chacun fait de son mieux. Le mieux d’aujourd’hui n’étant pas le même que le mieux de demain. La sophrologie peut permettre à chacun de reprendre sa place et de s’y sentir bien, et ainsi, de donner du sens à son travail au bénéfice de l’entreprise et de chacun de ses acteurs.

Évidemment, la sophrologie ne saurait être la recette miracle qui pourrait résoudre d’un coup de baguette magique tous les problèmes rencontrés sur le lieu de travail. Elle doit faire partie d’un projet d’amélioration de la qualité de vie au travail porté par les services de Ressources Humaines et tous les salariés, à tous niveaux, avec un état des lieux permettant de recenser les actions prioritaires à mener pour installer durablement le bien-être au sein de l’entreprise.